Pensionnat Kageshiro


 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Voici le lien du nouveau forum :http://kageshiro.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Longue attente au hall [Pv Miyuki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Longue attente au hall [Pv Miyuki]   Sam 13 Oct - 9:58


Ukio with his coffee :3
«Un hybride déterminer; Un nouveau lien à créer »

Longue attente dans le hall


Le jeune hybride allait bientôt être à la fin de son interminable quête de la recherche de son frère qu'il voulait tant découvrir. Il n'en pouvait plus d'attendre et se mit alors à courir dans l'entrée pour ensuite faire le tour du pensionnat à la recherche de son frère. Il semblait réellement déterminé mais soudainement, quelqu'un lui attrapa le col et l'interrompu immédiatement avant même qu'il n'eut réellement le temps de faire quoi que ce soit. La personne qui l'avait interrompu ressemblait vraisemblablement à un vieillard bien qu'il avait une force légendaire. Il semblerait que le vieillard ait une force très élevée pour une personne âgée. Serait-ce l'aboutissement d'un art martial acquit durant des années ? Un pouvoir légendaire apprit par un enseignement terriblement disciplinaire vis à vis de son maître ? Ou tout simplement que ce n'était pas lui. L'hybride n'avais même pas remarquer que c'était un ours dresser par son maître qui l'avais porter et reposer délicatement au sol. Décidément, on aura tout vu. C'était totalement impensable et pourtant... Le petit vieux me fis alors un air énerver tandis que l'ours observait profondément mes yeux.

« Hé petit. Qui es tu pour courir de partout dans cette demeure que je nettoie sans cesse ? »


« Excusez moi Monsieur mais... Je me nomme Ukio Nikaido et je me suis inscris ici en quête d'un certain Kou Nikaido. »


« Hoho, je vois... Alors comme ça tu veux savoir ou es ton frère ? Très bien mais avant tout tu vas devoir subir une épreuve. J'espère pour toi que tu es prêt car si jamais tu refuses, mon ours se fera une joie de te dévorer. Cela fait longtemps qu'il n'a pas manger de la bonne viande saignante »


Ukio le pris à la rigolade mais accepta quand même la décision. Il ne voulait pas se battre contre un ours dès son arrivée. Il se mit alors à suivre le vieux et son ours en direction d'une petite pièce laissant penser à son appartement dans le pensionnat. Etait-il gardien ou quelque chose du genre ? Ukio ne pouvais le savoir donc il se mit à observer le sage tout en s'étant assis. Le vieux alluma de l'encens et fis une prière avant de s'assoir en face de lui. Il lui dis alors :

« Très bien, tu vas rester ici et attendre. »


« C'est tout ? »


« Hé bien oui. Tu vas attendre un petit moment sans bouger car tu es un petit nouveau qui ne s'est même pas présenter officiellement. »


« Vous vous tromper, je vous ai pourtant dévoiler mon identité et la raison de ma venue ici. »


« Certes, mais je ne suis pas tout le monde. Normalement on passe au hall. Dans tout les cas, ferme les yeux et attends. Je vais contacter le personnel pour qu'il envoie une personne te chercher. »


Et c'est ainsi que l'hybride se lança dans une quête de patience. Les yeux fermer, il n'avais aucune notion du temps qui s'écoulait autour de lui. Il aurait très bien pu se dérouler 3h ou seulement 3 minutes que cela n'aurait eu aucune différence pour lui. Il n'entendais aucun son, aucun signe d'appel mais il était bien pour autant. Cela était en fait en train de le détendre radicalement. Il se mis à oublier, à ne penser à rien et attendre en restant totalement détendue. Il repensait alors à toute sa vie, ce qu'il avait traverser, ce terrible secret et cette quête bientôt achever. Un cocktail d'émotions intense était en train de parcourir chaque parcelle de son corps, du bout de ses orteils jusqu'à sa tête. Il sentait toute les émotions, les sentiments.... Il se mit à marmonner sans en prendre véritablement conscience de mots tels que : "joie, tristesse, bonheur, malheur, colère, paresse etc...". Une larme vint alors glisser doucement de son oeil gauche sans raison apparente. A quoi pouvais-il donc penser ? Il ne le savais même pas mais cette larme devait surement être symbolique. Et au fur et à mesure, les sentiments s'intensifièrent encore plus jusqu'au moment ou le vieux lui mit une pichenette sur le front.

« Aie ! »


« Haha ! Cela t'apprendra à méditer durant 10 minutes. Je savais bien que t'avais quelque chose qui te tracassait dans ta tête et t'avais besoin de faire le vide c'est pour cela que je t'ai fait faire cela. »


« Vous aviez raison... Vous êtes vraiment fort. »


« Je le sais bien gamin. Dans tout les cas, tiens. Voici les clefs de ta chambre. Prends ta valise, sors d'ici et continue toujours tout droit avant d'arriver à une immense porte. Une fois cela fais, pousse la et attends que l'on vienne te causer. »


Le jeune hybride était déjà tout content et ne regardais plus le vieux. Il allait enfin pouvoir trouver son frère librement. Il se mit alors à tourner la tête pour s'adresser au vieux et le remercier mais... Il n'y avais plus rien. En réalité, tout avais disparu. Cette pièce se recouvrait alors de blanc. Tout ce qui l'entourait était d'un blanc pur sauf la clef qui était dans sa main. La clef... elle n'était plus la. C'était devenue une espèce de masse noire qui était en train de parcourir sa main. Elle recouvrait même la totalité de son corps et Ukio se mit à pousser un hurlement quand soudain... Pouf ! Ce n'étais qu'un cauchemar. En réalité, Ukio venait de se faire réveiller à coup de balai par le concierge.

« Hé toi ! Tu ne m'a pas entendu ? Je t'ai dis que c'était ta clef et d'aller tout droit ! »


« Hein ? Heu.... oui oui merci... »


Il semblerait qu'il est mélanger la réalité avec sa fatiguer qui le fit s'assoupir d'un coup. En effet, ayant fugué et ayant parcouru un très long voyage, la fatigue s'était fait sentir mais cela allait un peu mieux. Dans tout les cas, Ukio pouvais maintenant se rendre au hall et accéder à sa chambre. Il avançait alors tout droit en analysant le pensionnat. La décoration était moderne et correct. S'était convivial et il le fallait au prix ou il avait du débourser pour ce rendre ici. Au bout de plusieurs minutes, il arrivait devant cette fameuse porte et il pris son courage à deux mains avant de la pousser. Un rayon de soleil et bim ! Apparition d'une pièce géante. Dans ce lieu se trouvais pas mal de monde mais l'hybride était le seul à posséder une valise donc il en déduit qu'il était le seul nouveau. Il fit alors comme chez lui et vis qu'un banc était libre. Il en profita pour s'assoir dessus et attendre. Il ne savais pas quand on viendrait le guider mais il devait attendre dans tout les cas. Vous êtes prêt pour un deuxième tour de méditation ? SUREMENT PAS ! L'hybride était en train de regarder tout le monde comme ils le faisaient mais aucun des deux n'osait s'approcher. Ukio ne voulais pas se faire connaître maintenant et attendais de s'installer avant de s'imposer et puis il était surtout la en quête de son frère. Il se mit à soupirer. Il était impatient et personne ne semblait pointer le bout de son nez pour lui. Il espérait que cela ne dure pas une éternité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Longue attente au hall [Pv Miyuki]   Dim 28 Oct - 16:52

Pffiou... Quelle journée ! J'avais fait beaucoup de choses aujourd'hui ! J'ai dû me lever tôt pour préparer le Bentô de Misaka avec tout ce qu'elle aime: Onigiri, beignet de crevette, omelette, poisson, sushis et encore plein d'autres aliments pour qu'elle soit en bonne santé. Puis ensuite arrivé en cours j'ai dû aller dans le bâtiment le plus éloigné pour remettre des fiches importantes, mais malheureusement, j'ai trébucher dans le couloir et elles sont toutes tombées ! En plus un étudiant en a profité pour regarder sous ma jupe... Huh ? Qu'est ce qu'il est devenu ? Ah bah quand je l'ai vu il a dû aller à l'infirmerie avec la mâchoire cassée et le bras tordu, mais rien de grave. Bon après avoir rangé les feuilles et les avoir donné au professeur. Pfiou ! Je devais encore refaire tout le tour pour rejoindre ma classe....

Mais sur le coup je resta immobile au milieu du couloir, par où je suis arrivé ? En effet comme je suis encore nouvelle je ne connais pas encore l'établissement par coeur... Raah c'était stressant ! Je devais retourner en classe, bon réfléchissons... Je me laissa alors tenté pour le couloir de gauche. Wow ! Le couloir était décoré comme dans les châteaux ! Il y avait de grands lustres tout le long avec des tableaux, un grand tapis rouge bref le luxe quoi ! Je tourna plusieurs fois sur moi-même souriante comme toujours puis soudain je m'arrêta sentant des regards sur moi, je me retourna plusieurs étudient me regardaient alors... il me voulait quoi ? C'était surtout la gente masculine sans vouloir me vanter... Il avait la bouche un peu ouverte et de grand yeux tout rond.. quelle drôle de façon de saluer les gens.. Passons, je continua mon chemin alors.. HO ! Je me souviens ! Je suis arrivé à l'endroit ou Kou nous a fait la visite avec Misaka !

Oui il était venu nous accueillir, c'est la qu'il m'a effrayé avec son pouvoir... Franchement ce mec... Soudain je ne sais pas pourquoi je sentis une grande chaleur au niveau de mes joues et j'avais très chaud.. je dois être encore un peu fiévreuse... je devrais faire attention.. Soudain j'aperçus un garçon assit sur le banc, il avait une valise...HUH ? Mais c'est Kou !!? Où il allait ? Et cette tête ? Pourquoi il semblait si triste ! Sous un coup de tête je courus vers lui et lui posa une main sur la joue :

- Kou ! Ça ne va pas !? Ou tu vas avec cette Valise ?

Soudain le choc ! C'était pas lui !!! Il avait doucement relevé la tête surement surpris de ma venue soudaine ! Aie ! Il lui ressemblait beaucoup mais c'était pas lui !!!! Je suis devenu statues sur le coup toujours avec ma main sur ça joue, mon visage devenait rouge pourpre tellement que j'étais gênée et je m'enlevais vite de lui en m'inclinant sur le sol en bredouillant:

- P-P-P-p-p-p-pardon Messieur je l'ai p-p-p-p-pas f-f-f-fait ex-ex-exprès j-j-j-j-je me s-s-suis tromp-trompé de personne @_@ !

Alala, c'était surement un nouveau en plus ! J'ai l'air bien bête... et avec les étudiants qui me regarde encore comme avant ><..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Longue attente au hall [Pv Miyuki]   Lun 29 Oct - 8:51

[Je dois éditer la présentation mais le contenu est la :3]

Bon sang quel heure est-il ? Que la personne censé s'occuper de moi se montre maintenant ou jamais je vais le massacrer. Non mais pour qui il se prend ? Ils n'on pas l'impression que je me suis coltiner un f*cking voyage juste dans l'espoir de voir mon frère et la ?!! LA?!!! Je devais attendre quelqu'un inconnu. Et ba non ! Je le sentais, tout au fond de moi... La colère, elle grimpait à vitesse grand V. Je sentais mon corps réclamer en silence de se calmer, de se défouler et de piquer une grosse colère comme un caprice de gosse mais punitif. Bon dieu, mon teint devrait surement être en train de se transformer légèrement. Non, il ne fallait pas maintenant. Détends toi, tourne toi les pouces et persuade toi de ne pas arrêter maintenant. C'est bien, je suis calmer maintenant mais quand même. C'est alors que j'étais en train de retenir ma frustation en solitaire qu'une femme apparu devant moi. Bah ça alors, il semblerait qu'elle ai du succès auprès de la gente masculine. Je voyais tout ces ignares la bouche ouverte avec leurs grand yeux. Bon sang ce qu'il pouvait avoir l'air idiot mais je ne devais pas me soucier de ces gens la. Ce n'était pas mes affaires après tout. Je pris mes bagages et j'allais en direction d'une promenade inconnu et tant pis si on m'a dis d'attendre ici, je vais faire comme ça un point c'est tout. Mais c'est ainsi que soudainement, sans crier gare, une fille vint me caresser la joue et je ressentis immédiatement une chose très étrange à cause de mon pouvoir que je ne contrôlais pas. Elle avais chaud, une sensation de gêne, le coeur qui devait surement battre à chamade. Serait-ce de l'amour ou de la gêne ? Je n'arrivais pas à le distinguer. Mais bon ce n'était pas grave, je me demandais juste pourquoi elle m'avais interpeller de la sorte. Mais j'entendis une phrase qui allait tout changer... :

- Kou ! Ça ne va pas !? Ou tu vas avec cette Valise ?

...Kou. QUOI ?! KOU ?! Oh mon dieu ! Se pourrait-il qu'elle ai confondue mon frère jumeau et moi ? Je n'étais sur de rien et toutes les pistes étaient bonnes à prendre. Moi qui pensais aller lui demander gentiment mon chemin j'allais faire bien plus que cela. Elle aussi semblait terriblement confuse et honteuse. Cette fois si, j'étais parvenu à distinguer cela très aisément mais tout le monde aurait pu le faire donc cela ne compte pas. Elle se mit donc à s'excuser à la manière d'une adolescente :

- P-P-P-p-p-p-pardon Messieur je l'ai p-p-p-p-pas f-f-f-fait ex-ex-exprès j-j-j-j-je me s-s-suis tromp-trompé de personne @_@ !

J'ai dit adolescente ? Pardon, j'aurais du dire gamine de 7 ans. Ce n'était pas vraiment péjoratif puisque je trouvais cela assez mignon. Vu qu'elle venait de dire qu'elle s'était tromper de personne j'en déduis qu'elle mentionnais bel et bien mon frère jumeau. Mais alors ? Serait-elle amoureux de lui ? Etaient-ils ensemble ? Que cela l'était ou non il fallait faire quelque chose. Je devais me défouler donc cela tombait bien. Je pris alors un sourire angélique et sincère en lui disant :

-Ce n'est pas grave, tu as du me confondre avec Kou Nikaido n'est ce pas ? J'ai besoin de te demander quelque chose mais il faut d'abord que je fasse quelque chose.

Je me mis alors à avancer sans prêter attention à ce qu'elle pouvait me répondre. Il ne fallait pas salir le nom des Nikaido et ces jeunes tocards, en la regardant avait fait un affront direct avec notre famille. Je m'approchais d'eux doucement et l'un se mis alors à me voir et à me dire :

-Dégage de la, tu nous gâches la vue sur la miss...

-Ne t'en fais pas, cela ne va pas durer très longtemps.

Ma réponse était courte et sèche mais il fallait que je déclenche une provocation. Je devais les maltraiter pour qu'ils aient peur et qu'ils ne recommencent plus jamais. On m'avais fait attendre pour rien et puisque tout le monde à l'air de s'en foutre de ma présence, je peux me déchaîner. Je n'ai plus rien à cacher. Le changement de couleur, cette teinte pâle vampirique, ces yeux de couleurs rouges sang faisant songer aux démons. Voici ce qu'était une partie de moi. Grâce à mon agilité extrême je pris le bras droit de cet homme et de l'éclata sec contre mon genoux histoire qu'il soit totalement briser. Ce gros porc ne devait même pas penser à elle dans son sommeil ou je ne sais quoi. Quand aux autres, je leur asséna un coup de poing à chacun les envoyant valser plus loin, pour ensuite apposer mes mains sur leurs visages en plein vol et les faire redescendre net à 90° au sol. Après cela effectuer, je leur chuchota discrètement :

-Oublie cette fille de ta mémoire, et passe ce message à tes amis si tu ne veux pas qu'un autre châtiment vous retombe dessus.

Je pouvais enfin retourner voir la jeune fille de tout à l'heure. Elle venait surement d'assister à ce spectacle et je ne savais pas comment elle allait réagir mais elle ne devait pas partir. Je serais prêt à la poursuivre et à lui soutirer ses informations par la force si il le fallait. J'étais détendu et dans le même état qu'avant ce petit échauffement et je pouvais communiquer gentiment avec elle :

-Euh...excuse les ils ne recommenceront plus je pense et excuse moi si je t'ai montrer ça. En fait, je suis le frère de Kou Nikaido et je suis venu ici pour le retrouver. Mais tu es une pensionnaire donc tu pourrais peut être m'aider à m'indiquer ou se trouve ma chambre ? J'ai eu un plan mais je ne m'y retrouve pas....

Je frottais doucement mes cheveux qui se trouvais derrière mon crâne ne faisant qu'accentuer mon côté humain et gêné de cette situation en attendant une réponse positive ou négative...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Longue attente au hall [Pv Miyuki]   Lun 29 Oct - 15:50

Gros coup de panique ! Mais comment j'ai pu confondre ce mec avec Kou !!! Alala je mérite le titre de la plus stupide des filles de Kageshiros ! >.< Il semblait aussi surprit.. Normal se faire confondre avec un autre faut le faire ! Après mettre redressé je me suis dépoussiéré mon uniforme. Je ne savais pas vraiment quoi pensée de ce type, il avait la même taille que Kou, le même regard, la même façon de faire, mais... quelque chose est diffèrent... Mais comment dire c'est frustrant quand même, car il se ressemble vraiment. Mais bon après avoir bien observé Kou de long et en large elle voyait bien qu'il y avait une grande différence entre eux finalement... Soudain le clone s'approcha et lui fit un sourire angélique et eu un grand froid en elle, oui oui ce n'est pas Kou ce n'est pas Kou :

♠ Ce n'est pas grave, tu as du me confondre avec Kou Nikaido n'est-ce pas ? J'ai besoin de te demander quelque chose, mais il faut d'abord que je fasse quelque chose.

Huh ? Comment il la su ? Ah.. Je vois je vois... c'est surement un de ses Fan ! Et donc il a prit la même apparence que lui ! Oh je comprends, heh ? Où il va ? Je le regardais alors s'approcher d'un mec qui me regardait bizarrement. C'est vrai qu'ils me suivent depuis un moment, mais je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs... Ils parlèrent entre eux, mais je ne n'entendais pas vraiment ce qu'ils disent et ne n'aime pas me mêler de ce qui ne me regarde pas. Soudain l'inconnu changea complètement, ses cheveux s'assombrit pour être d'un noir de jais, on dirait vraiment Kou sur le coup ! Il attrapa le bras du garçon avec une vitesse impressionnante, l'éclatant complètement avec son genou. Ensuite il s'occupa des autres en leurs donant de bons coups de poings ! O_O Il est complètement fou celui la !

Disons que sur le coup, j'étais choqué, en mode statues devant tant de violence, mais bon je suis pire que ça sous mon autre personnalité. L'inconnu revenait vers moi alors, plutôt calme malgré la violence qui a suivit plutôt :

♠ Euh...excuse les ils ne recommenceront plus je pense et excuse moi si je t'ai montrer ça. En fait, je suis le frère de Kou Nikaido et je suis venu ici pour le retrouver. Mais tu es une pensionnaire donc tu pourrais peut être m'aider à m'indiquer ou se trouve ma chambre ? J'ai eu un plan mais je ne m'y retrouve pas....

Il frotta alors doucement son arrière de crâne, il semblait gêné que j'ai pu voir cette scène. Je croisais alors les bras et avec un ton plutôt sévère je le regardais fixement dans les yeux, sans prendre la peine de répondre à sa demande :

♠ On ne se bat pas ici, fais attention !

Dis-je en élevant la voix, gardant quelques secondes mon visage sévère comme si je criais sur un enfant venant de faire une bêtise, puis mon visage s'adoucit doucement et lui fit alors un sourire en rougissant légèrement, car c'était plus ou moins gentil de sa part d'avoir pris ma défense:

♠ Merci. Je veux bien t'accompagner jusqu'à ta chambre, mais je suis moi-même encore un peu nouvelle donc il faudra être patient avec moi !

C'est alors que je lui fis signe de me suivre et commença alors à marcher à ses cotés en essayant de m'y retrouver moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Longue attente au hall [Pv Miyuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Longue attente au hall [Pv Miyuki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Longue attente [Privé WP]
» Une longue attente [-18ans]
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Des VP Pour Obama, la liste est longue
» La vie est une longue histoire dont nous sommes l'auteur [Lagon]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Kageshiro  :: Autres :: Corbeille-
Sauter vers: